Présentation des prochaines 24 heures du Droit !

Quatre ans !

Les « 24 HEURES DU DROIT » sont heureuses de souffler leur quatrième bougie (qui pourrait être la dernière sous ce format). Alors que d’aucuns avaient pu douter d’une réussite du projet, les trois premières éditions (16 décembre 2011, 05 avril 2013 et 04 avril 2014) ont remporté un franc et massif succès et accueilli plusieurs centaines de participants.

Les « 24 HEURES DU DROIT » ont en ce sens reçu un puissant soutien des institutions académiques de l’Université du Maine sollicitées (Université, Ecole Doctorale & laboratoire Themis-Um (EA 4333)) et sont organisées en collaboration avec l’association Collectif l’Unité du Droit. Surtout, le projet se veut propre à la communauté universitaire et juridique. Plus qu’une « simple » journée d’études universitaires, les « 24 HEURES DU DROIT », qui ne renient pas leur implantation mancelle et font ainsi un clin d’œil à l’ensemble des manifestations sportives et culturelles réalisées chaque année en Sarthe, combinent trois moments-clefs distincts et réalisés en priorité par et pour les étudiants juristes de l’Université du Maine et des environs.

Le projet a de surcroît la chance, les années précédentes d’avoir été placé sous le haut parrainage de Robert Badinter, Guy Carcassonne, Jean-Louis Debré et Costa-Gavras. Quant à cette année (03 avril 2015), c’est l’ancien avocat général de la Cour d’Appel de Paris, le Président de l’Institut de la parole et médiatique Philippe Bilger qui nous fait l’honneur de sa présence et de son parrainage.

I. Tout d’abord, les « 24 HEURES DU DROIT » débuteront en 2015, comme pour nos trois premières éditions, par un colloque intitulé :
« Chansons & Costumes « à la mode » juridique & française ! ».

Ce colloque aura lieu « hors les murs de l’Université » et ce, dans un cadre artistique (thématique du jour oblige) : la salle des concerts de la Ville du Mans. Scientifiquement et matériellement, le colloque sera mis en œuvre avec le concours et le partenariat étroit :

- d’une marraine de la chanson (Mme Francesca Solleville, petite-fille du fondateur de la Ligue italienne des droits de l’Homme, de formation initiale lyrique mais ayant ensuite mené un « combat enchanté » en se positionnant par des chansons dites engagées (contre les extrémismes, la guerre du Viêt Nam, pour les droits des femmes, etc.). Francesca Solleville a interprété et connu les plus grands noms et auteurs de la chanson française à l’instar d’Aragon, de Ferrat, de Mouloudji, de Barbara ou encore de Brel) ; interviendra également (par la voix et la voie des ondes) le chroniqueur de France Inter spécialiste de la chanson française : Philippe Meyer ;

- d’un exceptionnel parrainage par un avocat reconnu et spécialiste du costume judiciaire : Maître Jacques Boedels et de la Maison parisienne « Bosc » qui réalise, depuis 1845 les « costumes » d’audiences les plus prestigieux de la Magistrature, du Barreau, des Universités, en France et à l’Etranger. Ces parrainages expliquent les deux temps du colloque prévu.

La matinée sera en effet consacrée à la – ou plutôt – aux chanson(s) française(s) en mettant en avant ses rapports avec le(s) droit(s) et les idées politiques (et ce, dans la tradition des thématiques artistiques des « 24 heures du droit »). Il y s’agira conséquemment non pas de musique au sens générique mais bien spécifiquement de « chansons françaises » c’est-à-dire non seulement de textes chantés (en mettant en avant l’écrit et la parole) mais de surcroît uniquement en langue nationale et vernaculaire. L’après-midi sera quant à elle relative à l’étude des costumes juridiques « à la mode » française. Il y s’agira alors de parler non seulement des costumes et uniformes propres aux mondes juridiques, académiques et juridictionnels mais encore d’y aborder les questions de mode voir le site et de création ou encore des soldes. Autrement dit, ce qui est la « marque » (sic) de fabrique du Collectif L’Unité du Droit, le costume juridique sera passé au crible de la notion même d’unité du / des droit(s) : public, privé, commercial, de fonctions publiques, de droit(s) processuel(s), etc. alors que la matinée sera davantage tournée vers les droits et libertés ainsi qu’à propos de l’expression des idées politiques.

II. Deuxième temps en fin de journée, déjà plus détendu, ce sont l’ensemble des étudiants juristes de Licence I au Master II non seulement de l’Université du Maine (sites du Mans et de Laval) mais encore d’autres Universités (comme Paris Ouest, Paris I, Paris II ou encore à l’IEP de Toulouse mais aussi dans les Universités d’Albi, de Rennes, de Tours, de Cergy, etc.) qui seront conviés à participer activement aux « 24 HEURES DU DROIT » après que leurs aînés ont contribué au Colloque. Dans ce nouveau cadre, et sous l’œil vigilant d’enseignants mais aussi d’étudiants des deuxième et troisième cycles (co-organisateurs), les aspirants au grade de « Licencié en Droit » et de « Master » se rencontreront et se livreront combat – en équipes – autour du thème de l’Unité du droit (et des matières qu’ils auront rencontrées au cours de leur cursus). Alors, dans des pastiches de jeux (type jeux télévisés et / ou de questions), ils s’affronteront au cœur d’un jeu intitulé « Qui veut gagner des Foucart ? » et ce, jusqu’à la désignation des meilleurs et / ou des plus chanceux.

III. Troisième et dernier temps, les « 24 HEURES DU DROIT » proposeront, sous la houlette et l’organisation directe des étudiants et de leurs associations ainsi qu’en partenariat avec diverses institutions de la région Pays de la Loire ainsi que de sponsors éventuels, le quatrième gala du Droit réservé aux membres de la communauté juridique : universitaires mais également praticiens.

C’est à la fête du DROIT que nous voici de nouveau conviés

…. pour « 24 HEURES ».

Pr. Mathieu Touzeil-Divina,

Directeur du laboratoire Themis-Um (ea 4333),
Président du Collectif l’Unité du Droit

Vous trouverez en ligne sur ce site une présentation plus détaillée
des thématiques et des trois moments-clefs de la 4ème édition de nos « 24 heures » :

1. le colloque
2. le jeu
3. le gala !

 

2 thoughts on “Présentation des prochaines 24 heures du Droit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *