Les 24 heures sont de retour !

 

Trois ans !

Les « 24 HEURES DU DROIT » sont heureuses de souffler leur troisième bougie. Après deux premières éditions (16 décembre 2011 et 05 avril 2013) ayant remporté un franc succès avec plusieurs centaines de participants, voici donc notre troisième rendez-vous juridico-manceau.

Les « 24 HEURES DU DROIT » ont en ce sens reçu un puissant soutien des institutions académiques de l’Université du Maine sollicitées (Université (conseil scientifique) & laboratoires Vips (EA 4636) & Themis-Um (EA 4333)) et sont organisées en collaboration avec l’association Collectif l’Unité du Droit. Surtout, le projet se veut propre à la communauté universitaire et juridique. Plus qu’une « simple » journée d’études universitaires, les « 24 HEURES DU DROIT », qui ne renient pas leur implantation mancelle (et sont d’ailleurs cette année en partenariat avec une célèbre marque de rillettes !), font ainsi un clin d’œil à l’ensemble des manifestations sportives et culturelles réalisées chaque année en Sarthe, combinant trois moments-clefs distincts et réalisés en priorité par et pour les étudiants juristes de l’Université du Maine et d’ailleurs.

Le projet a de surcroît la chance et l’honneur, d’être placé – cette année – sous le haut patronage de M. le Président du Conseil Constitutionnel, Jean-Louis Debré, faisant ainsi suite aux tout aussi prestigieux parrainages précédents de MM. Robert Badinter, Guy Carcassonne et du maestro Costa-Gavras.

I. Tout d’abord, les « 24 HEURES DU DROIT » débuteront en 2014, comme pour nos deux premières éditions, par un colloque issu du cycle des « Conférences René Levasseur » intitulé : « Droit(s) du Football ! » et ce, en partenariat avec la Fédération Française de Football (FFF) et la Ligue du Maine. Ce colloque qui aura lieu dans l’écrin footballistique qu’est le MMArena (Le Mans Stadium) s’inscrit dans le cadre de l’atelier « Droit du football » du Collectif L’Unité du Droit.

Il est placé sous la direction scientifique des professeurs Mathieu(x) Maisonneuve & Touzeil-Divina, respectivement professeurs de droit public aux Universités de la Réunion & du Maine. Le colloque est en outre réalisé en partenariat avec plusieurs laboratoires (en Droit : Themis-Um (ea 4333) et en Staps : Vips (Violences Identités Politiques & Sports) (ea 4636)), tous deux de l’Université du Maine, ainsi qu’avec le laboratoire Crj (Centre de Recherches Juridiques (ea 14)) de l’Université de La Réunion. La période choisie (04 avril 2014) sera également l’occasion d’offrir un clin d’œil au premier ouvrage entrepris par le pr. Maisonneuve (Droit et coupe du monde ; Economica ; 2011) et ce, quelques mois avant la 20ème édition de la Coupe du monde de football (Brésil, juin 2014). Les actes ici proposés diffèreront cependant des angles déjà analysés dans plusieurs ouvrages dédiés aux droits du sport, ce qui en justifiera scientifiquement la tenue. Spécialement relatifs au(x) droit(s) du football, ils n’auront pas la généralité de l’excellent manuel de Droit du sport (de l’équipe Aix-Auvergne ; Lgdj ; 3ème édition ; 2012) et ne seront pas des décalques de précédents colloques ni sur le fond (Droit et football ; Lgdj ; 2012), ni sur la forme (Droit et rugby ; Lextenso ; 2013). A cet égard, le projet ici porté ne s’appellera précisément pas « Droit & Football » ou « Football & Droit » mais bien « Droit(s) du football ». Il a pour objectif(s) de traduire la notion d’Unité(s) du Droit et utilise pour ce faire le plan romaniste historique : hommes, choses et actions. Pour toutes ces raisons, il vous est proposé de chausser vos crampons juridiques et de sortir les maillots de votre équipe (doctrinale ?) préférée.

II. Deuxième temps en fin de journée, déjà plus détendu, ce sont l’ensemble des étudiants juristes de Licence I au Master II non seulement de l’Université du Maine (sites du Mans et de Laval) mais encore d’autres Universités (comme Paris II Panthéon Assas, Cergy-Pontoise, Pau, Toulouse I (Capitole), Paris Ouest Nanterre La Défense ou encore à l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse) qui seront conviés à participer activement aux « 24 HEURES DU DROIT » et ce, après que leurs aînés ont participé au colloque. Dans ce nouveau cadre, et sous l’œil vigilant d’enseignants, les aspirants au grade de « Licencié en Droit » et de « Master » se rencontreront et se livreront combat – en équipes – autour du thème de l’Unité du droit (et des matières qu’ils auront rencontrées au cours de leur cursus).

Alors, dans des pastiches de jeux (type jeux télévisés et / ou de questions), ils s’affronteront au cœur d’un jeu intitulé « Qui veut gagner des Foucart ? » et ce, jusqu’à la désignation des meilleurs et / ou des plus chanceux.

III. Troisième et dernier temps, les « 24 HEURES DU DROIT » proposeront, sous la houlette et l’organisation directe des étudiants et de partenaires, le troisième gala des 24 heures du Droit destiné aux membres de la communauté juridique : universitaires mais également praticiens.

C’est à la fête du DROIT que nous voici de nouveau conviés…. pour « 24 HEURES ».

Pr. Mathieu Touzeil-Divina,

Co-Directeur du laboratoire Themis-Um (ea 4333),
Président du Collectif l’Unité du Droit


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *